CONNAITRE LES RISQUES DE L’OBESITE ?

fat boy use stethoscope to check him belly irolated.
1

Les personnes obèses sont sujettes à divers troubles de santé : troubles cardiovasculaires, cancers, complications de la grossesse, douleurs articulaires, etc.

Qu’est-ce que l’obésité ?

L’obésité est un poids anormalement élevé, dû à un excès de graisse dans le corps. Pour tenir compte de la taille, on calcule l’indice de masse corporelle (IMC), qui est égal au poids (en kilos) divisé par le carré de la taille (en mètres).

Par exemple, une personne pesant 90 kg pour une taille de 1,70 m aura un IMC de 90divisé par (1,70 x 1,70) = 31 kg/m2.Le surpoids est actuellement défini par un IMC compris entre 25 et 30 kg/m2, et l’obésité, par un IMC supérieur à 30 kg/m2. .

Des risques pour la vie

Plusieurs études ont été menées sur des populations adultes de moins de 65 ans. Elles ont  montré un lien entre l’indice de masse corporelle et une mortalité prématurée. Les adultes ayant un IMC inférieur à 25 kg/m2 et ne fumant pas sont ceux qui vivent statistiquement le plus longtemps.

Maladies du cœur et des vaisseaux, et cancers

_ Chez les obèses, le risque de maladies cardiovasculaire est augmenté :

Insuffisance cardiaque, accident coronaire (angine de poitrine, infarctus du myocarde encore appelé crise cardiaque),

Accident vasculaire cérébral encore appelé attaque cérébrale).

_ Le surpoids et l’obésité sont associés à une augmentation de la pression artérielle, du taux de cholestérol et du risque de diabète.

_ Chez les personnes obèses, certains cancers semblent plus fréquents : notamment cancers du sein, de l’endomètre (paroi interne de l’utérus), du côlon (gros intestin), de l’œsophage et du rein.

_ En cas de surpoids, une perte de poids volontaire est associée à une diminution du risque de décès par cancer.

Risques et complications diverses

_ En cas de grossesse, une obésité importante (IMC > 40 kg/m2) est associée à une augmentation du risque de naissance prématurée, de césarienne, d’accouchement difficile et de décès du nourrisson.

_ Divers autres risques sont augmentés chez les obèses : le risque d’arthrose du genou et de douleurs des articulations portant le poids du corps ; le risque de calculs de la vésicule biliaire et le risque de troubles respiratoires (essoufflement à l’effort, apnées du sommeil) sont augmentés chez les obèses ; le risque de discrimination (notamment à l’embauche)

et de mauvaise image de son corps.

_ Ce sont autant de raisons pour surveiller son poids.

JMI Rédaction

Sources :

  • “Obésité : maigrir sans médicament – Première partie

– Obésité : de nombreuses complications graves”

Rev Prescrire 2007 ; 27 (280) : 123-128.

  • “Inégalités sociales et risque d’excès pondéral des

enfants en France” Rev Prescrire 2008 ; 28 (291) : 62.

  • “Accroissement de l’excès pondéral chez les enfants

et les adolescents en Europe” Rev Prescrire 2006 ; 26(27

  • http://lesechosdufaso.net/obesite-le-nouveau-fleau-qui-frappe-lafrique/6) : 709.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.