Home DITES- MOI DOCTEUR Le couple alimentation et cancer
DITES- MOI DOCTEUR - octobre 20, 2018

Le couple alimentation et cancer

Le couple alimentation et cancer

‘’L’alimentation est essentielle dans la prévention et dans le traitement des malades du cancer. Toutefois, aucun aliment ne peut à lui seul s’opposer au développement d’un cancer’’ précisent le Prof Tiahou Georges des Spécialistes de l’oncologie.

Mais quel est donc le lien entre l’alimentation et le cancer? Pour les Spécialistes de cancer et de la nutrition, notre alimentation peut détruire notre santé. En effet, ‘’la consommation excessive de cigarettes, de drogues, du tabac chiqué et des aliments souillés et de longues conservation nous expose aux cancers.’’ C’est simplement du joli (laid, pas bon); car, ‘’nous n’avons aucun intérêt à les consommer’’, soutient Dr. Anvoh Blanchard; Nutritionniste à l’Institut de cardiologie d’Abidjan (Ica). Par ailleurs, ‘’l’alcoolisme ouvre les portes à la cirrhose du foie qui peut aboutir au cancer du foie’’. Aussi, ‘’le tabagisme engendre-t-il le cancer de la prostate chez l’homme et le cancer du col de l’utérus et des seins chez la femme’’. En outre, ils nous surprennent que la consommation excessive de viande au delà de 40 ans peut être source du cancer du colon. Pour finir, le Prof.  Tiahou Georges souligne que l’obésité prédispose aussi à certains types de cancers. Par conséquent, pour prévenir ce mal (pernicieux), les Profs. recommandent une alimentation de prime abord saine et riche parce que bio. D’où, ils insistent sur la consommation d’aliments riches en fibres. D’autre part, le Prof. Tiahou Georges invite chacun à manger des fruits, des anti-oxydants, de légumes poly-insaturés qui protègent l’organisme.

                                      

Quels en sont donc les moyens de prévention?

C’est une lutte multiforme qui doit impliquer tout le corps social. Pour nos Spécialistes de l’oncologie, chacun se doit d’être maître et gestionnaire de son bien-être, en observant des mesures élémentaires telles:

  • Boire au moins 1,5 litre d’eau en plusieurs gorgées par jour pour faciliter le travail des reins. D’où, il faut éviter de faire les cures d’eau le matin au cours desquelles l’ on boit d’un trait un à deux litres. Cela éreinte les reins de même que la consommation d’alcool au long cours qui peuvent prédisposer à la cirrhose de foie;
  • Traiter les infections urinaires et de la peau à répétition jusqu’à leur disparition totale;
  • Manger équilibré et diversifié;
  • Avoir une bonne habitude alimentaire dès l’enfance avec introduction progressive des fruits et légumes;
  • Faire une restriction calorique équilibrée et modérée en adaptant par jour son alimentation à son activité physique;
  • Prendre des aliments qui augmentent la satiété et diminuent l’appétit : café, piment, thé vert et hydratation avant les repas.
  • Bien qu’utile, aucun complément alimentaire, ne vaut une alimentation saine. Ainsi, sa prescription se doit d’être sous contrôle médical.
  • Réduire la consommation de boisson alcoolisée;
  • Avoir une activité physique régulière;
  • Encourager l’activité physique tout le long de la vie

 

Germain HOURA 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

LE DIABÈTE DE ANTIQUITÉ A NOS JOURS

Le diabète est défini comme une augmentation de sucre dans le sang (hyperglycémie).Le nom …